Certains saints sont bien expliqués.

La paysanne dégusta une bonne caille aux choux.

Il vaut mieux passer hériter à la poste que de passer à la postérité.

Pendant que leurs épouses enchâssent en colonnes des cailloux vides, ou à défaut des pierres fines, les orfèvres cisèlent pour mieux carrosser des jades vertes.

Faut-il se reposer sur un sage inventeur ?

Mes fils raffolent des bêtes.

Prière de déplier votre boîte !

Ces politiciens se battent pour se prouver la qualité de leurs dires.

Voilà de bonnes bases pour renforcer vos dires.

Renouant avec le jeu, ce voyou, las de ne jamais tirer un coeur, se plaint que trop de types lui donnent des piques.

La soeur jardinière montrait un bel épi, à l'arrivée des moines.

Il est interdit de parler de mythes à l'abbesse.

L'abbesse méprise ces fous de théologiens.

Ayant retrouvé le sicaire, la soeur l'a laissé dans l'évêché.

Le curé a trouvé cet énorme cierge et l'agite entre les bigots.

Cromwell quittait rarement l'Office des puritains.

Les chartreux goûtent leurs praires à la fine.

Le frère jardinier réclame un peu d'eau pour biner.

Cette belle rousse se gausse des vieilles bigotes.

L'abbesse trouva fort épicée la bête au curry.

Le prieur a bouffé près de l'allée.

Le curé s'affole devant ce don incomptable et renonce à donner un chiffre à l'abbesse.

Ah, ma soeur, je voudrais tant connaître votre ciel à fond !

De pieux voiles cachaient le bout de la tresse.

Les vrais cabots ne se taisent jamais.

Ce vieux sincère est un peu pâlot, mais sa mine est papale.

Les mutins se disputèrent les parts.

Les soudards pillent sans peiner.

L'artilleur en connaît, des culasses.

Pas moyen de bien bouffer dans ces forteresses !

Les Poilus n'avaient pas peur de se trouver le nez contre les Teutons.

La cantinière appréhende les bleus maniaques.

Les indigènes se méfiaient des Blancs trop galonnés.

Comment faire définir la gouaille ? Ce n'est certes pas par les joies de la verve.

Tout le monde n'apprécie pas vos motivations, Eiffel : il faut être mordu pour faire ainsi la Tour !

Le photographe cherche quelles vitres pourraient s'adapter à son énorme chambre.

Le Corbusier détestait les toits sans raison.

Hannibal adorait les sites puniques.

L'érudit qui se penche sur la Grèce historique n'a que faire des Occitans hérétiques.

Les naufragés n'avaient même plus la force de bouffer les rames.

Petit à petit, la Pompadour acquérait l'étiquette.

Le chevalier d'Eon avait, dit-on, un fâcheux minois.

Les Vénitiens avaient parfois des vagues jusque sur leurs berges.

Le beau chevalier joute en rugissant.

Les preux s'enflammèrent pour bien des nobles causes.

Malgré le froid, Charlemagne sortait sa Berthe sans vigogne.

Les Amazones avaient les reins masqués, mais n'hésitaient pas à montrer la force de leurs mains.

C'est inhumain de parquer ces esclaves à la mine.

Pénélope ne suivit pas toujours la voie d'Ulysse.

Persée lâchait Pégase quand il dînait.

On risque de perdre son tonus en lisant trop.

Blanche-Neige n'a pas peur des beaux ogres.

Chimène étant lassée, le Cid a fini par se vexer.

Les toiles profanées de Magritte sont belles.

Léonard de Vinci a brossé la natte de la belle Mona.

Tétant machinalement son sax, la musicienne sentit qu'elle avait le fa bouché.

J'aime la jolie couleur ronde de Mozart.

Cette joueuse de trompette a l'air plutôt bonasse.

Ces guitaristes ont de solides barrés quand ils dièsent.

Ces musiciennes ont toutes deux paires de luth.

Les Beaux-Arts sont un plaisir des Dieux.

La pauvre fille geignait sous l'averse.

Voilà une jolie terre qui demande l'averse.

Probité, c'est du latinisme.

Les étudiants sortent des facs, pleins de conclusions.

Les écolières parlent de foot en babillant.

Que supputent-elles, ces pauvres sottes ?

Trop grandir n'empêche pas de bosser.

L'examinateur a encore collé Violette.

L'écolière distingue mal le Doubs du Gard.

La gardienne du campus dessine.

Que de Kabyles sur cette vieille route !

Le jardinier croate a refusé de biner avec une serpe.

Ce vieux rageur voudrait posséder un petit vase hindou.

La vieille méhariste a de fameuses chamelles.

L'exploratrice appréhende les pistes indigènes.

Les homéopathes proposent leurs rares doses.

La malade refuse que l'on palpe la rate sous la chemise.

Cette chute m'a rompu le bras !

Faites attention à ne pas vous tordre en vous mouchant.

Ce pendard n'a pas volé une bonne grippe.

Les patientes ont fait vérifier l'âge de leur vaccin.

Trop de pierres empêche de bien biner.

La botaniste distingue mal les herbes des Vosges.

La conquête du blé empêcha les seigles de régner.

Les pêchers n'ont jamais de dattes.

L'entomologiste a beaucoup de notions sur la puce.

Je suis ému par la candeur de ces grues.

Vouée au nid, l'ornithologue se sent méditer devant cette belle buse.

La graisse de ces faucons est répugnante.

C'est surtout au couchant que l'on voit l'épervier.

La chimiste sentait du Téflon.

Lasse de gratter la marne au burin, la géologue a miné la passe.

La chimiste est déroutée par ces petites pipettes.

L'étudiant n'a jamais eu de notions sur la pile.

Aucun homme n'est jamais assez fort pour ce calcul.

Les disciples d'Einstein voient le monde conique.

La princesse de Galles exhibe un superbe loup à Chartres.

Le fripier a sorti une caisse pleine de socquettes et bas mités.

La lingère refuse de tailler des fripes à son beau-père.

La grande couturière ne supporte plus l'habit des petites sottes.

S'il te plaît, mets ma casquette.

Sûr d'avoir ôté le cordage, le vieux marin a mouillé, laconique.

Ces cassettes grecques me dégoûtent.

L'électricien choisit les fils et les ampoules, et sa femme fait la connexion des piles.

L'opticien décrasse sa loupe en frottant curieusement.

Madame la boulangère, vos pains ont goût de ciment.

Monsieur le quincailler, avez-vous un gond blanc ?

La dessinatrice a tiré le plan du gros moteur.

La belle fraiseuse préfère sertir la pièce avant de la carrosser.

L'importateur touche sur tous les laitons.

Ce marchand de lin n'est pas cupide ; il est peiné par le manque de jute.

Ces matelas conviennent bien à nos chambres.

Las de se terrer aux Puces, l'antiquaire a quitté la brocante.

Le potier a beaucoup de choix dans les jattes.

Faites donc voir votre glu à l'ancienne : cette vieille colle s'enflamme au contact des feux.

Le maçon frotte le béton avec sa belle taloche.

L'ouvrière a pris un bon coup de blanc au goulot.

Y a-t-il encore des drames au Congo ?

Si vous voulez qu'ils se taisent, baillez-leur donc une plume !

Les vieux s'abreuvaient au Bar de la Joconde et prenaient leur pinard avec la grosse Jeanette.

Il est difficile de trouver la paix au milieu des jurons.

Ces vieilles coquettes sentent le Pernod.

Faisant preuve de faiblesse devant la noce, le marié vida tout son marc dans sa folle détresse.

Tremblante créature, ne sens-tu pas que je boude ?

Monsieur le Duc, pourquoi votre bouche si près de mon menton ?

Dilater sa rate rendait toute chose la jeune mariée.

Je n'aime pas voir passer les mines des gens guindés.

Horace tâtait avec inquiétude le pouls de Sabine.

Les voyeurs ont bien des délires au bois.

La coquine tenta de vendre les lettres au vieux facteur, mais celui-ci prétendit qu'il ne pouvait plus emballer, quel culot !

Cette coquine ne cherche qu'à se faire des potes.

Oh, mon Annie, comme tu me manques !

Méfiez-vous des coups de ronces.

La promeneuse a découvert le goût de l'églantier.

Ce petit acrobate est encore arrivé à s'encrasser la bouille.

Mais fendez-le donc, ce vieux manche à balai !

Le cul-de-jatte se sert de son lit pour pivoter.

Ah, que j'aimerais enlacer toutes les brunes !

La brave demoiselle était émue de voir grelotter ce pendard.

Il a braqué sa femme en la quittant brutalement.

De son amour, elle m'a crié l'aveu.

Mon cher mari, voulez-vous bien fêter ma tante ?

Les riches sont aussi durs que moches.

Les lois ne servent à rien, dans la dèche.

La cliente ressent la phobie de ceux qui la lèsent.

La dèche donne plein d'humilité.

Pas besoin de fric, quand on est consentante !

Quand les ventes sont fastes, on sort mensuellement.

Ce notaire a la bouille cossue.

Cette chute de gains me déroute.

Ce Sicilien cherche quelque bonne gâchette pour son clan.

Les proscrits ont-ils droit à la Constitution ?

Le procureur évoque la pire version de la peine.

Devant le bailleur, la concierge dévoila des masses de grands forfaits.

Notant l'effroi des prévenus, la juge se penche sur les cas de ces petits gueux et de temps en temps, coffre un souillon.

Ce politicien s'avoue sa vie de rapines.

Les querelles provoquent la dèche.

Estimez-vous les disputes impensables ?

Ce vieux fêlé se présente en vain à la députation.

Le candidat à l'élection refuse le sucrage des fonds.

Le marin a vu des traces de lookheed sur sa quille.

Tendu lorsqu'il borde, le skipper coince la drisse entre deux mâts.

Ecartez ce sloop, et vous verrez mon trimaran.

Regardez cet empoté, immatriculé dans le Bas-Rhin !

Les Daf sont bien pressés et les Volvo repues.

Les nymphes pyromanes veulent faire une bonne braise avec toutes ces pinèdes.

Sabine a deux poules.

Ce n'est certes pas en chassant que vous renoncerez aux plaisirs de la mer.

Cette litière est pleine de petites bêtes.

La fermière montrait ses tresses derrière le facteur et faisait picorer sa poule aux communs.

Ce vaste chalet n'a pas de chambre mauve.

Le photographe refuse de prendre de face cet horrible Connors.

La marquise se fait sécher à l'arrivée des chaleurs.

Ce manager cherche quelque boxeur au beau nom.

Les skieuses cherchent plus de glisse en se laissant porter par le vent.