Connaissez-vous le vent de Cergy ?

Quel vent, Marie !

L'étang se vide !

Une minute sur le quai !

Son phare, quel destin !

Patrick est attaché à ma belle-mère !

Patrick tisse !

Quel sel, ce Max !

Comment ! Les fautes ne sont pas signées !

A Brégançon, j'ai vu le pneu du résident !

Au fait, avez-vous lu Perceau ?

Peaufinez ! Peaufinez ! (2)

Surtout, ne songez pas censurer !

Il faut du courage pour arriver au but !

Je souhaite vous montrer le globe en scène !

Ah ! Ces pauvres bêtes sont bouffies !

Rachel a consacré son bain au rachat !

Les mages ont vu passé la belle Jupiter !

Il y a eu le passage de la mer Rouge, puis la terre promise. (2)

Le paysanne est désolée devant ce veau infirme !

En Grèce, il y avait des Parthes barbus !

Quelle bath missive, et quel pli, bien envoyé ! (2) (Joel Martin)

En Grèce, les Scythes étaient attirées par l'éphèbe !

La patronne veut vendre le prix, et elle exige une mensualité décente. (2)

Delanoé, victime des cartels, n'a pas eu les Jeux !

La danseuse a un fameux don pour l'écart !

Entendu à l'opéra : votre frangin ne vaut pas nos divas.

La petite Céline adore le gros Max !

Je vous demande de me laisser le pain chaud !

Quelle bille il faisait ! et quelle bouille ! (2)

La mycologue malaxait le cèpe !

Cette fille a une fringue moulante !

Les vestons dégagent une odeur de roussi !

Le grossiste achète, dès qu'il voit des beaux nylons !

Les Martiens ont montré leurs phalanges aux Russes !

Je vous prends l'agate, si vous retirez la chaîne !

La tailleuse de pierres fait des manips;

Ah ! files-moi cette botte !

Ces matelas conviennent à nos chambres !

J'ai vu la malle aux trouvailles !

Cette belle gaie est déroutante !

Cette petite d'Ussel se sert très bien de ces poids !

Les filles qui ont un caleçon, embrassent le cou ! (2)

Votre bilan est néfaste pour la cote !

La touriste est conquise par les hommes du baroque !

Ces brutes me font pâmer !

Un homo a peur d'avoir la parole, depuis qu'il est vexé !

La mercière à dû cacher ses nylons !

Ce Braque peignait des jacquemart !

Le peintre a exposé son Angèle aux bains !

Ne roulez pas avec de grosses bitures !

Prudence, quand vous prenez des clichés à moto !

Il a pris la parole en verlan !

Le garagiste : ça siffle du côté de votre chambre !

Gargantua a soulevé son plat, jusqu'au bouffon !

Le cinférencier a parlé de la Chine à Payot !

Rimbaud bossait fort ses quatrains !

Certaines femmes sont ardues quand elle parlent de Kant !

Oh ! L'habile détecteur !

Connaissez-vous l'envolée des incultes.

Faut-il que je vous envoie dans la culture ?

L'historien doit déballer ses sources !

J'offre ces trois écus !

Attention, votre pied sent l'églantine !

Le botaniste affirme que les pétales viennent de Judée !

Louis XIV appréciait l'infante, à cause de sa firme !

Louis XIV n'a jamais parlé de paix au grand Condé !

Annonce : Louis XIV à Versailles, ballet pour lavandières !

La Pompadour supportait mal la cadence du roi !

Jean Marie évoque encore les astuces de Racine !

La Fontaine disait que les putois font mal aux nains !

Robin des bois cherchait des fonds à détrousser !

Il y a deux falots sous le prunus !

La femme du serrurier débitait les clenches !

La Commune : le peuple des faubourgs s'allie avec la Butte !

Les explorateurs ont trainé leur galoches dans le Brésil !

C'est Mme Bugeaud qui voulait ouvrir la ville aux moukères !

Ces femmes ont été formées de façon décente !

En 1956, le front est allé jusqu'au Caire !

Près de la Chine, on voit les troupiers !

Les Roumains sont bizarres dans la cour !

Où est le temps, où le grand Bey était accusé ?

Au MLF, on supporte mal l'expression des sots !

Au MLf, on dit qu'il ne faut pas abaisser les filles !

Il y a des petites sottes, difficiles à former !

On examine les cas de ces petits gueux !

Evitez le col qui vous entraîne vers l'Aveyron !

Cette prof de Nîmes adore les jeux !

Les Savoyards réchauffent leurs bottes dans les marmites !

Sadiques, les douaniers ont fouillé les couettes !

Ah ! Votre femme skie aux Rousses !

Et vive le ski !

Certaines femmes se serrent devant le gros Max !

La chaux de Nice, ça surprend un peu !

Cette femme regarde les trains avec envie !

Il m'a véhiculé, je ne l'ai pas inventé !

Aïe ! Les routiers sont sans pistons !

Il faut des gestes pour les Libyennes !

Regardez cet empoté, immatriculé dans le Bas-Rhin !

Cette fille, que de gîtes elle habita !

Je n'ai pas besoin de jumelles, pour bien mater !

La femme du boucher met du jambon dans l'entrecôte !

Recette : Connaissez-vous l'astuce de l'aubergine !

L'éleveuse s'occupe de la tonte de ces brebis !

Comme c'est dimanche, je m'offre un bon coup de vin !

Le vendeur propose ses roulettes, en paire !

Ces vendeuses aiment la vente en habit !

La mercière propose des nippes potables !

Chez le quincailler, y a plus de pinceaux !

Le bûcheron montre le chêne coupé, et les mèlèzes, pleins de barde ! (2)

Ces brocanteuses connaissent des chineurs de Parme !

Ce bon est digne d'un Comanche !

Un historien est friand de Pétain, et aussi passionné par les Cathares.

Vous pouvez poser vos livres sur mon ombrelle !

AuTogo qu'on parle d'union à Lomé !

Les CRS crânent en chiquant !

Ce patineur affirme que ces roulettes sont dans la pièce !

Il y a une distribution de guêtres pour les fourriers !

Les skieurs montrent leur glisse dans le vent !

Foot : A Marseille, l'équipe entraîne la population !

Le vulcanologue a découvert quelque chose qui baissait entre les failles !

La chimiste est affalée sur ses ampères !

Il parait que Cousteau a fouillé trop de coques !

Cousteau s'est intéressé aux pentes marines !

La chaisière montre les messes affichées,et fait scinder les bancs ! (2)

Cette Belge veut absolument s'abriter sous le jacquemart !

Marion est descendue de la barge, court vêtue !

Un Crétois raffole des grains secs !

Regardez ce Grec, saoul devant l'éphèbe !

Les barbares ont pénétré dans l'Erèbe !

Horreur : une religieuse souillée à la Mecque !

Les Afganes, manquant de bouffe, rêvent d'un Pakistan !

Il y a eu beaucoup de parlottes sur la Chine !

Je suis arrivé au milieu d'un charter de Nippons !

La Thaïlande passe le marigot !

On peut changer de site, pour aller sur un balcon ?

Ces Bretonnes font des lippes, sceptiques !

Connaissez vous la solution des pièges ?

Connaissez-vous les nouilles des Dacquois ?

Cosette à Dijon ? anomalie génétique ?

Elle a reçu le gros lot à Vittel !

Bienvenue à la page des mineurs ! Je ne veux pas d'index insolent !(2)

Il faut une certaine licence au Puy !

Elle montre son dos à Trouville !

On compte encore plus de six milices dans le Finistère !

L'aller et retour du Mans lui a dessèché la glotte !

Allez ! Je vous offre le verre d'Albi !

Les délices du Rhin contrastent avec les friches de la Meuse ! (2)

La Russe réclame sa nation !

Rika Zaraï a parlé d'un Goth, trempé dans les Alpes !

A force de fouiller, j'ai eu le document !

Cette fille qui rêve d'Hébreu, ressent comme un manque !

Quid de votre bain de chiffre ?

Votre bigot s'engage pour 2007 !

Ne coincez pas les voeux dans les trilles !

SDF : Borloo voudrait bien biffer toutes ces tentes !

Ce curé prie après l'élection !

Alors, votre pote préconise l'union !

L'élite, est-ce toujours bon ?

Ce sourd, il sait mettre l'écoute à l'oreille !

Quel ministre a déglingué notre franc ?

Au P.C., on utilise le vécu !

Ce ministre découvre les dossiers et les affaires !

On peut s'afficher, et se gourer !

Le ministre est éculé, en finances !

Mais non, votre Bové ne sera pas officier !

Ce petit brouillon manque de chic !

Sécu : un mieux !

Cette écolo est proche de la fêlure et de la natation !

Ces vieux fumeurs ne parlent que de leur kyste !

Cette grosse sotte m'a abîmé !

Le malade refuse les pilules qui réduisent les gênes !

La grippe fatigue les peaux !